Janvier 2016 : Lundi

Nuit un peu courte avec le décalage horaire, 7 h debout, minuit pour vous, et nous, on en a mis un coup,

8.jpg

9.jpg

Christophe et Jean François au sommet de la sculpture, Yvonnick au pied du mur, on avait tous fière allure.

7.jpg

11.jpg

Puis on s'est déchaînés, on a vu petit à petit, l’œuvre se révéler.

10.jpg

L’accueil est formidable , beaucoup d'échanges autour de la table ; la nourriture est exotique avec des saveurs bien typiques. La baguette n'est pas encore bien maîtrisée, on fait ce qu'il faut pour la mater.

Nos interprètes sont adorables, elles sont super serviables après un peu de stress au début.

Face à des professionnels qui nous épatent, on essaie vraiment d'avoir notre place. Enfin, pour la poésie comme la sculpture, il faut qu'on progresse ça c'est bien sûr !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet