Bandiagara

Bandiagara
Bandiagara
Bandiagara
Bandiagara
Bandiagara

La route est longue jusqu'à Bandiagara, piste dans les phares, Louis dans la légère tape une chèvre sur l"aile, tôle froissée, pas de casse.

Maintenant c'est le poussière du Mali qu'il faut avaler. Montage des tentes de nuit pour un repos bien mérité.

Nous avons preferé camper a Bandiagara redoutant de continuer sur la piste de nuit jusqu'au pays Dogon .
C'est donc au lever du jour que nous attaquons les 2 dernières heures avant d'arriver à Sanga .
Le spectacle du matin est grandiose , la lumière superbe et la piste ....comme on les aime ...
Randonnée de 2 jours avec un autre Amadou . Lui aussi nous fait rentrer de nuit vers le campement ...Charlotte prefere rentrer en charette

Ouaga, ville étape

En direct de notre campement de l'espace culturel de Gambidi, 2 jours d'arrêt pour visiter Ouaga
Encore une occasion pour les femmes d'acheter colliers et parures en souvenir
Une pensée pour Michel lors de la visite du symposium de sculptures sur granit
Soirée privée avec la jetset artistique de Ouaga,  autre facette de l'Afrique à l'opposé de Mardaga qui est notre étape préférée au Burkina à jamais gravée dans notre mémoire
Ce matin à l'aube, départ pour le Mali
Quelques embrassades avec les 4 équipiers qui le climat polaire pour reprendre le boulot, dur, dur !!!!

Bonne année 2010

Bonne année 2010
Bonne année 2010
Bonne année 2010



C'est au centre culturel de Gambidi que nous avons arrosé la fin de l'année 2009 avec les produits cachés dans le jambonneau de la Traction

Brochettes, frites et alloco... le tout pour 2 euros 50, imbatable

un petit km à pied pour aller sur la piste...dansante

Piste insupportable pour nos  oreilles !

Bonne année à tous pour 2010

Virée à Ouaga

Jeudi 31

Hier soir, après le fameux ti punch de nos sages, petit diner et soirée musicale.

Nous avons découvert le balafon, la cora (sorte de harpe à 18 cordes) accompané de jolis contes.

Ce matin passage obligé chez la couturière, prises des mensurations de ces dames, choix cornélien du modèle puis petit tour au marché central pour achat des tissus.

 

Arrivée à Fada

Mercredi 30 suite

Petit déjeuner tranquille, emplettes au marché de Fada, couleurs, senteurs, fraicheur coté légumes mais pas du tout la même chose coté viande, Lucien y a trouve sa chemise de réveillon, et beurre de karité et cacao pour les femmes.